NICOLE BLIN MONSIEUR LAPIN ET LES ANTI-LIMACES

 

ÉDI ' LYBRIS : Votre association d'édition au service de l'auteur et au bénéfice du lecteur

 

L'édition, autrement  !...

 

Nicole BLIN

CONTE ILLUSTRÉ M. LAPIN ET L'ANTI-LIMACES

Nicole BLIN

Portrait d'une dessinatrice engagée

Partons à la rencontre de cette septuagénaire alerte qui s'est découvert une belle passion pour le dessin ! Cela nous manquait, chez Edi'lybris, une auteure qui s'intéresse à nos petits bouts pour les amuser ! Mais attention, pas n'importe comment ! Dans la partie projet, vous verrez ce qui motive vraiment cette charmante dame.

Nicole a connu la région parisienne et les couloirs de l'hôpital Paul Brousse à Villejuif pour y avoir exercé en tant qu'aide-soignante. Une vie professionnelle dédiée à son prochain, qui démontre là son altruisme et son amour pour l'humain. À la retraite, elle continue son sacerdoce dans un autre domaine : celui des arts et des lettres. Elle ne se sent pas l'âme d'un écrivain, mais est passionnée de lectures et de découvertes : celle des auteurs de sa région. Aussi, elle organise avec les municipalités ou les associations des Vide-Bibliothèques, des salons du livre, des rencontres d'écrivains. Thépacap, entre autres, fera le plaisir de nombreux artistes et auteurs durant une bonne décennie.

Ce qui caractérise aussi Nicole, c'est son amour inconditionnel pour la musique, la sculpture et la lecture. Elle pousse parfois, en tant que choriste, la chansonnette, et pas seulement sous la douche. Et puis, il y a quatre ans, Nicole se passionne pour la peinture et l'aquarelle. Elle suit des cours sérieux auprès d'une artiste peintre locale : Matilde Sylveira. Quatre ans pour maîtriser l'outil et la gouache, quatre ans pour parfaire son identité à travers le dessin : M. LAPIN ET L'ANTI-LIMACES constitue là sa première oeuvre. Gageons qu'il en viendra d'autres !

Portrait nicole BLIN avec croquis

Interview radio de Nicole BLIN

Nicole se dévoile sur l'émission Scène ouverte de Stéphane Couzinet, sur l'antenne d'Hélène FM, le 02.07.2021

 

LE PROJET ET LA PRÉFACE

Nicole adore tant la lecture que lire des histoires à un public jeune lui parait tout naturel. Aussi, lorsqu'elle invente un conte à une petite fille, l'idée de la retranscrire par écrit s'impose et, dans le parc animalier de Mouton Village, à Vasles, elle pose sur le papier ses premières idées. C'était le 15 août 2019. Alors, tout en assurant le scénario, elle commence à l'illustrer.

M. LAPIN ET L'ANTI-LIMACES commencent leur aventure. 

Raconter une histoire, pour Nicole, c'est bien. Mais si elle pouvait s'accompagner d'un message pédagogique, c'est encore mieux ! Sa volonté : montrer à l'enfant qu'il existe des moyens plus naturels et moins nocifs pour tout être vivant de la Création d'arriver à ses fins.

Mais cela, Jean-Yves Revault, l'auteur de la préface, ne le montre que trop bien : je vous laisse découvrir son propos...

Famille he risson brouillon pour web

 

LA PRÉFACE DE JEAN-YVES REVAULT

Mine de rien, cette petite histoire de lapins, d’escargots, de limaces et de hérissons, nous donne bien des leçons. Voici pourquoi.

Monsieur Lapin, n’en doutons pas est bon père, bon époux, et bon voisin. Un gentil lapin quoi ! Mais il ne supporte pas qu’on lui mange ses craquantes salades. En cause, escargots et autres limaces. Il faut donc détruire cette vermine !

C’est ainsi que fonctionne le monde moderne, le monde dit de « progrès ». Tout ce qui dérange, hop, à la casserole !  Sauf que… ce n’est pas si simple. Alors Monsieur Lapin va se faire disputer par son épouse, qui a du bon sens, et recevoir une belle leçon de vie par son voisin, Monsieur Lepic, chef d’une famille de hérissons, lesquels précisément, adorent les limaces et les escargots. N’y aurait-il pas moyen de s’arranger ?

Je ne vous en dis pas plus, mais derrière cette histoire pour enfants, c’est tout un modèle de société que nous propose avec délicatesse Nicole Blin. Moins de chimie et plus de solidarité ! Une vraie révolution n’est-ce pas ? Mais une révolution indispensable pour notre survie.

Lisez vite cette histoire à vos enfants, pour leur donner envie de construire un monde nouveau, sans pesticides et… sans anti-limaces !

                                        JY Revault (jyrevault@yahoo.fr)

COUVERTURE DU CONTE ILLUSTRÉ

Couverture m lapin et l anti limaces avec corrections 2

L'INTERVIEW DE NICOLE !

 

Bonjour Nicole !Nicole blin portrait 3
Bonjour Pierre !
Comment as-tu fait la connaissance d’Edi’lybris ? Te souviens-tu en quelle année ?
— Il y a 5 ans en 2016, lors d’un premier salon que j’organisais. Tu as été le premier auteur que j’ai invité, connaissant tes premiers ouvrages.
Être accepté par le comité de lecture est l’une des premières étapes à franchir pour être publié au sein d’Edi’lybris. Comment cela s’est-il passé pour toi ?
J'ai été agréablement surprise par la rapidité avec laquelle j’ai été acceptée par le comité de lecture, s'agissant d’un premier ouvrage. Être encouragée par les parents et amis n’a pas le même impact que quand il n’y a pas d’affect'. D’autant plus que le comité devait juger sur des ébauches de dessins non encore corrigés et en recherche de colorisation. Je leur en suis reconnaissante.
Quelle impression gardes-tu de ta collaboration avec l’équipe rédactionnelle ? Les conseils prodigués ont-ils été à la hauteur de tes attentes ?
Excellent car “Monsieur Lapin et l’anti-limace” est un ouvrage destiné à de très jeunes lecteurs. La construction littéraire ne peut pas être la même que pour un roman destiné à un public aguerri. Je remercie la rédaction des efforts consentis pour la mise en page de ce conte illustré.
Parlons du livre à paraître. Comment t’est venue l’idée d’écrire sur ce sujet ?
Comme tout le monde, j'ai conscience que l'activité humaine provoque des catastrophes et a un impact négatif sur le réchauffement climatique. J'étais en atelier recyclage avec l’association "laboratoire des transitions écolonomiques", (néologisme composé d’écologie et économie, ces deux termes étant indissociables). J’apprenais aux enfants à transformer des vieux livres en hérisson par un jeu de pliage. À une petite fille qui semblait s’ennuyer, je proposais de lui raconter une histoire. C'est ainsi que le conte Monsieur Lapin et l’anti- limace est né. L'histoire sortait de ma bouche d’elle-même, j’y prenais d’autant plus de plaisir que je racontais une histoire que je ne connaissais pas.Florilege personnage bd
Peux-tu résumer en quelques mots l’intrigue, sans dévoiler la fin bien sûr ?!
Monsieur Lapin est furieux de constater les dégâts provoqués par les limaces et les escargots dans sa magnifique planche de salades. Il décide d’avoir recours à la chimie pour liquider cette vermine ; il se fait sermonner par son épouse, quand un interlocuteur lui propose une alternative beaucoup plus saine.
La couverture : du projet à l’étape finale, une aventure ?
Oui, c’est une aventure à tout point de vue.
Quel message souhaites-tu délivrer à travers ton récit ?
Des messages, il y en a plusieurs. Le premier, bien sûr, est d’amener le lecteur à découvrir la biodiversité et à la respecter. Chacun de nos actes peut avoir des conséquences souvent insoupçonnées. D'autres impliquent le respect des différences, l’entraide, la solidarité...
As-tu un nouveau projet d’écriture ? Si oui, peux-tu en dévoiler quelques aspects ?
Oui la prochaine aventure portera sur le gaspillage alimentaire, “ la surpêche notamment”. Je reprends les mêmes personnages qui vont passer la journée au bord d’une rivière. Les enfants vont faire un concours pendant que les pères ne sortiront de l’eau que vieilles roues de moto, chaussures et sacs de déchets...
Un dernier mot à l’attention des lecteurs ?
Monsieur Lapin et l’anti-limace n’a pas la prétention d’être un ouvrage scientifique. Il souhaite juste apporter un peu de bons sens dans notre vie au quotidien. Citadine, je ne suis pas si vertueuse, mais l’expérience m’a ouvert les yeux. J’habitais dans un pavillon de la banlieue parisienne qui possédait un magnifique rosier. Un jour, j’ai voulu immortaliser par la photographie une rose plus belle que les autres. Mais j’ai vu qu’elle était envahie par des pucerons. Le soir-même, j’ai acheté un insecticide me promettant d’en arroser copieusement le rosier. Le lendemain, admirant ses fleurs, j’ai vu un oiseau - un titi comme on les appelle - qui se goinfrait goulûment des pucerons. Il y a vingt ans de cela, la bombe insecticide doit toujours être sur une étagère du garage sans jamais avoir été utilisée.
Merci pour t’être prêtée à ce jeu, à bientôt !

BULLETIN DE SOUSCRIPTION

 

Vous désirez réserver le premier conte pour enfants illustré ? 

Téléchargez le bulletin de souscription ci-dessous !

Bs lapin avec correction pour webBs lapin avec correction pour web

Date de dernière mise à jour : 01/10/2021